Le hasard fait parfois bien les choses. Mon téléphone sonne, une amie agente en vins me demande si elle peut passer pour me présenter un vigneron avec qui elle travaille depuis peu. Je suis justement en dégustation, qu’elle passe donc.

Et voilà que je rencontre Antonio Marques da Cruz, vigneron à Leiria dans l’appellation Encostas d’Aire, un peu au nord de Lisbonne. Sa famille est dans le vin depuis 1890, mais tranquillement, sans faire trop de bruits. L’homme est charmant, disert, et ressemble à ses vins comme souvent.

Des vins discrets, qu’il faut presque conquérir et ne pas passer trop vite sous peine de louper l’essentiel. Le domaine est minuscule, à peine 6ha de vignes sur un total de plus ou moins 25ha.

2,5ha planté en 1952 et le reste en 1994. Sols argilo-calcaire et climat atlantique. En bio depuis 1994, en fait depuis 1978 mais la label ne sera développé au Portugal qu’en 1994.

Les vins sont commercialisés sous la marque Serradinha. Et, bonne nouvelle, la tournée est fructueuse, vous en trouverez chez Bonbon, Vins et Compagnie, Etiquette, le Citron Poilu, Tan entre autres ou sur le web-shop www.thesolar.be

Arinto e Fernao Pires 2017

19€ chez Vins et Compagnie

 

Vinification en vieilles barriques 1 an sur lies fines et 8 mois en bouteilles avant mise en marché. Pas de batonnage.

Beau nez sur le fruit (mangue, ananas) c’est beurré, assez gras, mais avec une note citronnée qui équilibre bien l’ensemble.

En bouche une jolie pointe de tannins, de la fraîcheur, avec une belle amertume en fin. Super équilibré, long mais pas lourd.

Super belle bouteille ça.

Castelao et les autres (Touriga nacional, Alfrocheiro, Tinta Miuda) 2016

19€ chez Vins et Compagnie

 

La robe est rubis tirant vers le grenat.

Le nez est plein de fruits, la bouche est juteuse à crever, c’est une bombe de fruits avec des jolis tannins très élégants. A découvrir sans tarder.

Baga 2013

29€ (prix conseillé)

 

Foulage et pigeage aux pieds, Fermentation en balseiro (demi-muid ouverts) élevage en foudre de 6hectolitres pendant 24 mois sur lies primaires et puis 48 mois en bouteilles avant mise en marché. Sulfites à 2gr/hecto

Robe rubis foncé, bien net. Le nez est animal mais bien travaillé, le fruit est mis en avant. Des touches de framboise, de la cerise du nord. Les tannins sont bien accrochés, tranquillement évolués, la bouche est longue, construite autour de l’acidité. C’est superbe de finesse et d’équilibre. Cela ramène tranquillement vers la Bourgogne.

Arinto & Fernao Pirez (8 jours de macération)

Méthode ancestrale 2005 dégorgé en 2019 pas de sulfites ajoutés

La robe est dingue, topaze, légèrement voilée. Des notes de coing, de la cannelle, des épices, du miel, du speculoos. En bouche C’est sublime. Elegant, pas brutal, oscillant sans cesse entre floral et fruits en compote. C’est une folie…

33€

36 bouteilles en Belgique

www.thesolar.be

CoZs

100% Vital  en blanc Nature

Un peu trop oxydatif à mon goût. Presque trop caricatural de ce qui ne m’excite pas dans les vins blancs nature, mais c’est bien fait et pour ceux qui aiment ça ce sera joli.

CoZs

100% Castelao en Vin Naturel

Vraiment chouette, un profil qui fait penser au gamay. Du fruit, des épices, des tannins tout fin. Droit, en finesse, des arômes bien nets.

Recent Posts
Comments
  • Calou
    Répondre

    Cette dégustation de vins de ma région est comme un rappel de cuti… Leiria, chef-lieu du district du même nom, en Estremadure portugaise. Région Centre-Ouest. Costa da Prata… Si Eric veut se donner la peine d’un petit voyage en antique Lusitanie, il y a, à portée de main, une amie qui lui veut du bien et qui mettra toute sa science d’écrivain touristique à sa disposition… Qu’il se le dise !

Leave a Comment

0