Existe-t-il une vie après la télé-réalité gastronomique ? Rares sont les survivants dont on connait encore le nom deux saisons plus tard.

Des Belges ayant survécu au maelström post Top-Chef, il ne reste que deux éléments crédibles dans notre paysage médiaticogourmand. Outre l’inénarrable Julien Lapraille et sa gouaille ravageuse, il y a le toujours souriant Jean-Philippe Wateyne. Et puis…heu ; voilà quoi. Le Gaumais à la crinière de feu anime les belles heures de Contact et de Bel-Rtl, on chuchote une émission radio à la rentrée. Le montois fonctionne dans un style différent ; plus souple, il hante aussi les médias, mais rtébéen pour sa part.

Mais Jean-Phi comme l’appellent ses fans, est un chef d’entreprise qui avance sans faire trop de bruit, doucement mais surement. Outre son Icook et le Bistro de Jean-Phi, l’homme vient de reprendre en mains un lieu qui a un peu de mal à se faire une place au soleil, le restaurant de l’hôtel Sofitel de la place Jourdan. Sous le vocable tout simple de « The 1040 » le restaurant retrouve enfin une vie digne de ses ambitions.

Tout a été pensé dans le moindre détail, lors de votre passage prenez le temps de regarder les sculptures qui ornent les murs. On y retrouve pêle-mêle un footballeur originaire de la commune, un célèbre harmoniciste et j’en passe et des meilleures. Ces sculptures, cohérence ultime, sont signées d’un artiste local. La disposition des lieux fait que l’on s’y sent tout de suite à l’aise, même pour un restaurant d’hôtel qui souvent est plus fonctionnel qu’autre chose.

Dans ce cadre résolument belgicain, le montois le plus souriant du monde signe une carte qui fleure bon notre royaume sans prise de tête et sans caricatures éculées. Bref, de l’oiseau sans tête à l’assortiment de croquettes en passant par la gaufre de Bruxelles, il y a de quoi épater les eurocrates voisins s’ils consentent à s’aventurer à plus de 150 mètres de leurs bureaux. D’autant plus qu’il y a déjà un menu à 37 € pour se faire plaisir. Ajoutez-y a une jolie carte des bières reprenant toutes les provinces du pays, il y a encore quelques corrections à apporter mais elle évolue en permanence. Il en va de même pour la carte des vins qui devrait voir arriver une palette de vins belges d’ici peu.

En attendant, le chef signe une cuvée spéciale « Essentiel » en collaboration avec la maison Piper-Heidsieck, que vous pourrez découvrir à l’apéritif, à la coupe ou à la bouteille sur la terrasse top-roof de l’hôtel pour célébrer la fin de cet été et faire durer encore un peu les bons moments.

The 1040

Pl Jourdan 1

1040 Etterbeek

Tél : 02/235 51 23

www.the1040.be

Recent Posts

Leave a Comment

0