Tout le monde sait qu’il s’agit d’un vélo avec un guidon et deux selles, deux pédaliers, où l’énergie des deux membres de l’équipage permettent à l’engin d’aller plus loin, plus vite, plus fort, et, je l’espère plus longtemps que les autres.

C’est une histoire de passion. Pas une pour les journaux, délivrée par les attachés de presse, non, non, une vraie. Deux amis, qui ont travaillé ensemble sous la férule du magnifique Saburo Inada, le plus belge des grands chefs japonais tellement injustement ignoré par les guides tout au long de sa carrière que j’en suis encore frustré, c’est dire. Bref, le passé n’est plus, le futur n’est pas encore, mais au présent son ancien second en cuisine et son ancien sommelier ont décidé d’enfourcher le tandem de leurs rêves et de faire avancer un lieu qui se démarque tant par sa décoration minimaliste, que par sa cuisine et même sa carte des vins qui n’est pas seulement composée de vins natures ce qui, à Saint-Gilles est un genre d’exploit.

Pierre et Pierre, un en cuisine et un au tire-bouchon s’éclatent en tandem. Le cuisinier prépare des plats marqués par la saison, la proximité si possible, mais surtout par la possibilité de créer des accords vins et mets compréhensibles par les clients.

Il est vrai de trop de chefs aujourd’hui se foutent des vins comme de leur première Rolex, mais c’est une erreur, je le répète une fois de plus : PERSONNE NE VA AU RESTAURANT POUR MANGER. On se rend au restaurant pour une globalité : un service, un accueil, des vins et de la bière, des plats, un cadre éventuellement même s’il est certain que personne ne mange les tentures.

Une cuisine, aussi belle soit-elle mal servie, mal assortie ne sera jamais qu’une pauvre cuisine. A force de starifier les chefs nous avons oublié l’essentiel, un restaurant c’est avant tout une équipe. Comme dans n’importe quelle discipline qui se joue à plusieurs, si l’équipe ne tourne pas rond, le spectacle sera bordelique.

Chez Tandem on est loin de cela. Pierre, le sommelier, a des mines de chat gourmand quand il présente le vin qui accompagne le met. Tout cela change régulièrement et le fond de cave est déjà bien garni parce que l’homme achète depuis deux ans maintenant des vins en vue de son ouverture. Le lunch proposé par les deux hommes est tarifé à 25€ pour deux services et le verre de vin assorti. Il existe aussi un menu à 50€ pour 3 services et les trois vins assortis. Bref, c’est le pied total, pour pas très cher. Comble de bonheur, Pierre le sommelier prépare des accords à la bière. Comme quoi, Pierres qui roulent amassent la mousse. Oui, j’ai osé et je sors, d’accord.

TANDEM

41, avenue Adolphe Demeur

1060 Saint-Gilles

Tel : 02/537 75 85

Recent Posts

Leave a Comment

0