Lorsque l’on évoque les périodes de congés ; En Flandres le calendrier est fixé dix ans à l’avance, en partie francophone c’est voté en cours d’année. Dans le monde entier gouverner c’est prévoir, en Belgique francophone gouverner c’est déjà pas mal faudrait quand même pas encore prévoir.

Les cantines devraient être à la carte, les horaires flexibles, un message nous disait que les entreprises devraient s’adapter aux rythmes scolaires. Je vous passe le port de l’uniforme obligatoire insupportable pour les BoGos (Bobo Gogos en général cyclistes électriques, mangeurs bio et intolérants à un tas de choses), le parascolaire qui mélange le judo, l’aquarelle, la poterie dans le noir, le catch dans la boue, le rempaillage de chaises qui doit être fait en cinquante minutes après avoir mangé en 20 minutes et puis on s’étonnera que les bambins soient un peu ballonnés.

Mais tout ça pour que ces enfants soient un jour ou l’autre attablés dans un fastfood avec des écouteurs à fond qui les rendront sourds alors qu’il y a tant d’autres activités bien plus rigolotes qui peuvent rendre sourd comme le disait si bien Beethoven à l’oreille de Wagner. Qui d’ailleurs a joué si bien le rôle de Jonathan Art dans les justiciers Milliardaires qui eux n’avaient jamais de problème de garderie pour leurs gosses vu qu’ils n’en n’avaient pas. Et, quelque part, ne serait-ce pas la solution pour cadrer au plus près les rythmes scolaires ? vous qui nous écoutez encore, ne faites plus d’enfants. Cela vous évitera de vous énerver le matin pour qu’ils soient à l’heure à l’école et qu’arrivé péniblement dans votre boulot à l’âge de 55 ans ils ne vous le pique. Le jeunisme sera d’ailleurs bientôt un de nos sujets et, chère Élo, je suis prêt à en parler dès que vous le voudrez 😉

Recent Posts

Leave a Comment

0