dans Restaurants

Parfois la vie réserve des surprises au chroniqueur que je suis, et c’est assez marrant, il me faut bien le confesser.

Qui s’attendrait à trouver un restaurant spécialisé dans les grillades de poissons à un jet de gayettes de Charleroi ?

Loin des clichés, Charleroi et sa région ne sont plus, depuis pas mal de temps, que le pays noir. C’est peu de dire qu’il s’agirait plutôt du pays vert, du moins une fois le ring franchi. En quittant la ville par la chaussée de Philippeville on peut très vite se rendre compte que l’on est au milieu des prairies en quelques minutes. Au bord de cette voie très, trop parfois, rapide, se trouve une grosse bâtisse pas très attirante au premier regard. Énorme parking donnant l’accès à une terrasse couverte, on est quand même toujours en Belgique hein, faudrait pas oublier l’humidité ambiante. A l’intérieur, les petites salles ne permettent pas d’appréhender d’un seul regard la taille réelle de l’établissement qui permet d’asseoir simultanément vraiment pas mal de monde.

Le service est à la carolo, c’est à dire souriant, gentil, jetant presque des TU et moi j’aime ça. La carte propose une jolie sélection de viandes d’exception maturées qui proviennent aussi bien d’Irlande que de France, d’Autriche ou d’Espagne (mention spéciale à la Blonde de Galice maturée 50 jours, une véritable tuerie). Mais cette fois-là nous n’étions pas venus pour cela, nous étions là pour la grillade royale de poissons et de crustacés. Comment vous décrire la chose en quelques mots ? Heu…c’était gargantuesque voire pantagruélique. Je pense que les serveurs doivent avoir le dos en tablettes de chocolat à force de transporter ces plateaux délirants où l’on ne trouve pas moins de 15 fruits de mer, coquillages, crustacés et poissons. Bon, d’accord, pour les cuissons certains coquillages morflent un peu et il se pourrait que vous en trouviez un ou deux qui soient trop cuits, mais dans l’ensemble cela tient vraiment la route. Ajoutez au tableau qu’il est possible d’adjoindre à ce cortège maritime du homard ET/OU de la langouste moyennant un petit supplément pour que le bonheur soit complet et il le sera hein.

Même si son nom ne l’indique pas a priori, l’endroit est un restaurant italien, donc pour ceux qui n’aiment pas les produits de la mer ou les viandes savoureuse vous trouverez une carte pléthorique de pâtes. La carte des vins est exclusivement transalpine, plutôt orientée vers le Trentin ce qui est assez rare pour être souligné, rassurez néanmoins votre beau-père du BW, il y a aussi quelques bordeaux en suggestion.

Et, cerise sur le gâteau, au moment de l’addition, c’est tout doux, comptez une soixante d’€ par personne si vous vous laissez un peu aller. Une telle générosité dans l’assiette cela ne peut exister que dans la région de Charleroi, c’est déjà une bonne raison pour y aller !

 

Matthias and Sea. Route de Philippeville, 34 à 5651 Tarcienne. Tel 071/21.86.20

http://www.matthiasandsea.be

Articles recommandés

Laisser un commentaire

0