Quand j’étais enfant, nous allions dans ce coin pour visiter les antennes de la RTT à Lessives. Puis, le temps nous a rincé et, avant de sécher, il a fallu que découvrions d’autres sources de plaisirsssssssssssss .

Alors nous avons découvert le château de Lavaux-Sainte-Anne et, surtout, un restaurant installé dans l’ancien relais de chasse de la Baronne Lemonnier. C’est là qu’Eric et Tristan Martin, père et fils, étalent leurs talents respectifs pour notre plus grand bonheur. Bon, d’accord, il faut aller jusque-là, mais l’Ardenne est belle en toutes saisons, et, bonheur suprême, un joli jardin/terrasse jouxte le restaurant. D’ailleurs, jusqu’à la fin de l’été, vous pourrez agrémenter votre passage d’une petite promenade histoire de découvrir l’exposition de sculptures monumentales de Véronique Kalitventzeff. Comme quoi vous pouvez solliciter à la fois vos neurones et vos papilles en un seul geste ample, un peu à la manière du semeur (le mari de Donna).

Bon, c’est pas tout ça, foin de jeux de mots lamentables, passons aux choses sérieuses : la table et les vins. Parce que cet endroit est à la fois une table hors normes et une cave plus que remarquable. Dès l’entrée, une fois le hall d’entrée passé, par un petit couloir on accède au restaurant en passant devant la cuisine. Un petit coup d’œil et vous voyez ce qui se passe autour du piano. L’accueil et le service sont, au niveau de l’ensemble, c’est à dire remarquables. Sous la férule de Frédéric, ça tourne. Je me dois de souligner les jolis accords vins et mets proposés par l’homme lors de notre passage, c’était magnifique. Je ne vais pas vous narrer par le menu tout ce que nous avons eu le bonheur de déguster, mais le bœuf Simmenthal, les petites sardines et la tomate en entrée, étaient orgasmiques.

Et si je vous parle de la Noix de ris de veau, tartare de langoustine, purée de pomme de terre au citron, céleri vert comme j’en ai l’envie, on va devoir se vendre sous blister censuré dans les stations-services. Pour faire dans le raisonnable, c’est juste dingue, hors normes, extra-ordinaire, une grande claque de saveurs. La cuisson parfaite du ris, la langoustine à cru dedans à peine tiédie, le jus, les légumes parfaitement mis en valeur… Le genre de truc qui devrait être enseigné dans les académies culinaire de la planète. Oui, certes, ce n’est ni fumé, ni machin-chosé, c’est « juste » de la cuisine ; mais arghhhhhh, quelle sacrée cuisine ! Bon, pour achever votre lente agonie, je vous conseille la tarte au sucre servie comme ça l’air de rien. Après, demandez que l’on vienne vous véhiculer. Non pas que vous serez lourds, mais simplement vous ne voudrez plus bouger tant vous voudrez conserver le souvenir de chaque sensation comme un écho infini au fond de vous. Vous voyez le genre de truc ? Allez-y, en plus c’est franchement abordable, il y a déjà un menu à partir de 38€.

Restaurant Lemonnier

Eric & Tristan Martin

Rue Baronne Lemonnier, 82 5580 Lavaux-Ste-Anne

Tél. : 084 38 88 83

https://www.lemonnier.be

info@lemonnier.be

Fermeture hebdomadaire: mardi et mercredi

En congé du 24/12/2017 au 15/01/2018 inclus, du 09/04 au 16/04 inclus et du 27/08 au 03/09 inclus

Recent Posts
Comments
  • marylin herrmann
    Répondre

    Mercissssssssssssssssss Eric pour ces mots forts, tendres, justes qui vont si bien à Tristan & Eric Martin et aussi Frédéric : quel plaisir !

Leave a Comment

0