Laurence Lardot a la fièvre du vin depuis longtemps. Epouse d’un excellent importateur bruxellois, elle nage dans le vin tous les jours et est littéralement incollable sur le sujet. Inspirée par la formule de Jacques Puisais « Je veux des vins qui aient la gueule de l’endroit où ils sont nés et les tripes de ceux qui les ont faits. », on trouve chez elle les bouteilles les plus pointues, les plus originales et surtout les meilleures.

Dans ce croissant magique qui va du nord de Saint-Gilles au centre d’Ixelles, en région de Bruxelles Capitale, les bars à vins pullulent et jaillissent presque comme des champignons après une pluie automnale. Avec une certaine tendance au vin nature à destination de jeunes bobos qui découvrent le jus de la treille comme cela. Lola n’est pas dans ce mouvement, même si elle en présente plusieurs, elle a ouvert son lieu en dehors des sentiers battus et fait sa vie dans son coin, heureuse et tranquille… Qui l’aime la suive.

Le vignoble des Côtes du Rhône pour vous, cela évoque quoi?

Michel Claise. Lola aime le Rhône, c’est évident, sinon elle ne serait pas dans ces pages. Pour elle, les paysages ont cela de particulier qu’ils permettent d’embrasser d’un seul regard les collines de la rive droite jusqu’aux sommets enneigés des Alpes dans le lointain. Lorsqu’elle évoque ses découvertes dans la région c’est toujours de lumière dont il est question.

Les vins des Côtes du Rhône, cela évoque quoi?

Laurence Lardot: j’aime le côté poivré, épicé, de la syrah, mais aussi la complexité des assemblages GSM (grenache, syrah, mourvèdre) sans oublier parfois une touche de carignan pour la fraîcheur. Complexité et fruits, richesse et élégance, des épices et de la rondeur, c’est tout ça pour moi les vins du coin.

S’il ne vous fallait décrire qu’un vin des Côtes du Rhône, lequel serait-ce?

Laurence Lardot : j’aime tout particulièrement un vin du domaine de Gramenon, la cuvée « Poignée de Raisins ». Parce que pour moi, c’est la parfaite synthèse de tout ce que j’aime dans les vins de la région. Mais je ne suis pas exclusive dans l’amour des couleurs, si l’on évoque les blancs, parce que les vins des Côtes du Rhône existent aussi et même plutôt bien dans cette couleur, je sors immédiatement « Les Abeilles » de Jean- Luc Colombo, un vin qui ne pose pas d’énigme insoluble…

Cette petite vinothèque propose une sélection de 20 vins au verre accompagnés de produits provenant des commerces voisins : fromages af nés, saucissons, rillettes…
Près de 400 vins en vente peuvent être dégustés sur place moyennant un droit de bouchon de seulement 10 euros.

De quoi se faire plaisir sans se ruiner !

 

http://www.vins-rhone.com

https://www.facebook.com/pg/cotesdurhonebelgique

Place Charles Graux 3 

1050 Ixelles

02/446.02.30

Articles recommandés

Laisser un commentaire

0