dans Le vin

Gauthier Louwart et Bruno Cavallari, les initiateurs de« Verre Bouteille » ont opté pour une activité à quatre branches : bar à vins bien sûr, mais aussi cantine  (un choix de planches de fromages et de charcuteries), cave (avec une gamme de 650 vins en provenance d’une trentaine d’importateurs) et cours d’œnologie. Un exemple unique dans la Cité Ardente…

La rue de la Casquette est bien connue des liégeois, située en plein cœur de la ville, à la limite du fameux « carré », c’est une des rues animées de la cité ardente où il fait bon faire un peu de lèche vitrine lorsque le temps s’y prête. C’est là que Carol et Sarah ont décidé de jeter leur bouteille à l’amour des vins, un lieu où il fait bon arrêter le temps, le temps de déguster quelques crus chaleureux comme le sont les gens d’ici.

Le vignoble des Côtes du Rhône pour vous, cela évoque quoi ?

Poser des questions à Gauthier Louwart à propos des Côtes du Rhône, c’est comme interroger Mickey à propos de Disney World. C’est un peu comme s’il était né là-bas le fils des rives de la Meuse. Pensez-donc, il a étudié, appris son métier en grande partie dans les environs de Suze La Rousse, le fameux centre rhodanien d’apprentissage aux métiers du vin.

Si je lui demande une émotion à propos d’un lieu, d’une lumière, d’un paysage ; il reste un peu perplexe. Il finit par évoquer une ballade au volant de sa vieille Golf, plus vieille que lui ou presque, qui avait un châssis tellement  bas qu’à la troisième ornière il a cru qu’il allait devoir terminer à pied, le tout au milieu de nulle part, dans les parfums de garrigue à la nuit tombante. L’histoire ne dit pas s’il était seul ou en bonne compagnie, ce qui se passe dans la garrigue reste dans la garrigue, c’est bien connu.

Les vins des Côtes du Rhône, cela évoque quoi ?

Voulant savoir ce qu’évoquent pour lui les vins des Côtes du Rhône, il me parle avec cette étincelle de la jeunesse déjà un peu nostalgique d’hier matin ou presque, de fêtes sur une terrasse, avec ses amis étudiants du monde entier, de partage, de joie, de lendemains parfois douloureux, mais toujours de bonheur.

S’il ne vous fallait décrire qu’un vin des Côtes du Rhône, lequel serait-ce ?

Lorsque je lui parle de coup de cœur, il me répond qu’il n’en n’a pas en particulier ou alors qu’il lui faudrait une nouvelle édition de Guerre et Paix pour pouvoir tous les mentionner, mais qu’il aime le côté explosif des fruits, des épices dans la jeunesse de ces vins. Que vu son tempérament, il préfère les vins plutôt sur leurs premières années, mais il ne déteste pas découvrir quelques flacons qui ont pris un peu de temps à se faire et développent des arômes tertiaires. Il aime aussi la rondeur moelleuse des blancs, le fruité mature des roussannes, marsannes, et autres viogniers.

Verre Bouteille propose une liste de vingt vins au verre qui change toutes les semaines de 3,5 à 7 € parmi une gamme composée de références provenant de maisons sensibles au respect de l’environnement mais aussi une cantine avec un choix de planches de fromages et de charcuteries, une cave avec une gamme de 650 vins et des cours d’œnologie.

http://www.vins-rhone.com

https://www.facebook.com/pg/cotesdurhonebelgique

Verre Bouteille

13, rue de la Casquette

4000 Liège

04/222.43.33

www.leverrebouteille.be

Derniers articles

Laisser un commentaire

0