S’il est un ressuscité qu’il faut accueillir les bras ouverts en cette période pascale, c’est bien le pain. 

La Belgique revient de loin, et c’est un doux euphémisme que de le souligner. Le pain chez nous était jusqu’il y a peu, en fait est encore bien trop souvent, plus proche de l’éponge que d’un truc digne du nom de pain.

Les baguettes sont majoritairement des cochonneries fourrées au polystyrène expansé et sont dangereuses pour les neurones deux heures après cuisson. Les pains industriels n’ont aucun goût et, surtout, aucune texture en bouche.

Certes il y a bien eu il y a près de trente ans déjà les débuts du Pain Quotidien avec du pain au levain véritable, mais cette époque héroïque n’est plus qu’un lointain souvenir maintenant.

Dans les pains de grande fabrication remarquons la belle qualité d’ensemble des productions de la Weterenoise qui tire les rayons pains vers le haut.

Pour le reste, le pain en grande surface et dans de trop nombreux dépôts de pains est plus proche de la torture que de l’élément essentiel de notre alimentation.

Et puis, et puis il y a cette vague de jeunes Français qui ont décidé de nous sauver. Grâce soit rendue à cette bêtise qu’est l’ISF en France. Suite à cette taxe, l’immigration française a connu un boom immense, au point d’être la plus importante communauté étrangère du royaume maintenant. Et qui dit phénomène migratoire dit commerces ethniques liés. Et donc quelques boulangeries. Et pas qu’à Bruxelles. De Liège à Charleroi en passant par des villes secondaires telles que Mons ou Namur, on assiste au réveil de la « boulange » véritable. Ils sont nombreux à rendre nos papilles heureuses, j’en oublierai peut-être ; qu’ils me pardonnent déjà.

Voici un petit florilège essentiellement bruxellois

Pour les croissants et pains au chocolat, incontestablement le King est Nicolas Arnaud à la rue Américaine à Ixelles.

 


Pour les baguettes sans conteste on se rue chez Callier chaussée de Waterloo à Uccle, mais aussi pour ses pains et sa torsade feuilletée au lard de montagne.

 


Une seule victime, mais de marque, dans ce renouveau boulanger : le pistolet.

Les Français ne savent pas faire et trop souvent ils sont décongelés chez les Belges. Alors, je vous donne le secret. Il faut vous rendre en plein pays bobo, au bord du canal à Molenbeek-Saint-Jean juste en face du petit château chez C’est Si Bon; ils sont tout simplement sublimes, comme le reste des pains d’ailleurs.

 


Éric Kayser à Ixelles propose des pains au levain superbes.

 


La Fleur du pain propose des épis mémorables.

 


Notons aussi les pains au levain un peu rustiques du Saint Aulaye.

 


À Liège n’oubliez pas Une Gaufrette Saperlipopette et à Charleroi Graine de Blé.


Bref, à part dans de trop nombreux restaurants où ils sont encore scandaleusement mauvais parce qu’industriels et achetés par des médiocres, le pain de qualité fait son grand retour sur nos tables. Et ça, c’est vraiment une bonne nouvelle.

Dernier petit détail, si vous aimez le pain véritable, pas celui que vous cuisez dans votre machine à pain, celui qui est goûteux, texturé, monté au levain et pas seulement comme un poney ; suivez donc sur Instagram le compte de référence absolu en matière de belles miches : le_chant_du_pain vous m’en direz les nouvelles.

Recommended Posts
Showing 4 comments
  • Greg
    Répondre

    …. Mmmmmmh et n’oublie pas de t’aventurer à Saint-Gilles aussi, quelques délicieux boulangers artisanaux: Boulengier, La Boule, et Hopla Geiss Bakery 😉 Il y en a désormais pour tous les (bons) goûts à Bruxelles!

    • Eric Boschman
      Répondre

      Tu as raison, même si certains extrémistes du pain très cuit et pas levé ne m’excitent pas vraiment, il y en a pour tous les goûts et même en dehors de Bruxelles. C’est ça qui est chouette. Etrange tendance, mais c’est surtout francophone. Je n’ai encore rien vu de ce genre à Anvers ou Gand à moins que je n’aie loupé ça 😉 A bientôt hein

  • Pierre Delobbe
    Répondre

    Bonjour, beau reportage sur une matière que chaque personne mange chaque jour merci .

  • Anne Sauzé
    Répondre

    Française vivant en Belgique depuis 20 ans et bien d’accord, je revis avec Perlinpainpain à Waterloo ….baguettes dorées et croustillantes à souhait.

Leave a Comment

0