Chers Auditeurs, Trices, admirateurs du 10 years challenge ou pas, je me demande si ce n’est pas encore un truc initié par Yann Moix cette histoire, comme il pourra mieux définir ses critères en matière de choix sexuel, chères Sandrine prunelle de mes distillations aussi secrètes que mes digressions ne le sont pas, Hello Bernardo, oui vous aussi vous êtes charmante même si vous êtes un peu l’Elo de l’émission, chère Julie, cher Khephren

 

Il s’agit donc que je vous entretienne de la nourriture pour les animaux de compagnie aujourd’hui. Et non, je vous rassure de suite, je ne vais pas tomber à pieds joints dans ce piège grossier qui voudrait m’inciter à dire ce que je pense vraiment de ce commerce où l’on profite éonthément de la solitude et de la faiblesse des gens. Et il ne s’agit pas que de personnes agées, entendons nous bien. Pour bon nombre de parents d’adolescents, il est plus agréable d’avoir un labrador qui vous regarde amoureusement à chaque fois que vous franchissez une porte en agitant mollement la queue, pourrait-il en être autrement d’un labrador d’ailleurs, que, regard idiot pour regard idiot, l’absence de vie d’un ado avachi devant sa console au minimum. Au moins le labrador est compréhensible lorsqu’il s’exprime et ne se sent pas oppressé à chaque mot que vous émettez. Non, je ne sombrerai pas non plus dans la critique acerbe des montagnes d’argent dépensées pour nos « amis » à plusieurs pattes, rien qu’en 2017 aux USA les montants dépensés ont progressé de plus de 4%.

En France, en 2,7 milliards d’euros ont été dépensé en 2016 rien que pour nourrir nos bestioles de compagnie. Entre 2010 et 2015 le chiffre d’affaire mondial consacré au pet-food en général a progressé de plus de 25 milliards de $, et la tendance est toujours à la hausse. N’espérez pas que je fasse un commentaire désagréable à ce propos ; ce serait clivant et chacun fait ce qu’il vaut de son argent. Vous remarquerez que souvent ce sont les plus pauvres d’entre-nous qui consacrent le plus de soins à leurs animaux de compagnie à l’exception notable de Paris Hilton. Tiens à propos de cette évaporée, quelqu’un a des nouvelles récentes de son chien de sac à main, un chihuahua si je ne m’abuse, ce qui me plait en général, pas les chihuahuas mais de m’abuser. Bien que, comme le faisait remarquer un écrivain français quinquagénaire il y a peu, vivant dans cette tranche d’âge qui à le malheur de ne plus l’attirer, je m’abuse moins souvent ces derniers temps. C’est pour cela que je me suis offert un animal de compagnie. En fait, une paire pour être honnête. Ils répondent aux doux noms de Sushi et de Sashimi. Oui, chère Sandrine, vous l’avez deviné, il s’agit d’un couple de poissons rouges. Il est vrai que pour la conversation c’est limité, mais l’avantage étant qu’en frais de vétérinaires ils ne coûtent presque rien, il y a juste le maréchal ferrant une fois par an pour garantir leurs stabilités et la flotaison. Par contre vous savez que la mémoire du poisson rouge à la réputation d’être très faible à cause de Dory l’exploratrice. C’est gagné. J’ai la carte, j’ai la carte. Et que l’on prétend souvent que le temps de faire le tour du bocal ils ont tout oublié. J’ai trouvé la solution pour augmenter leur capacité mémorielle : il suffit d’agrandir l’aquarium. Evident non ? D’ailleurs nettement plus facile à réaliser qu’avec des classes de sixième secondaire, ce serait pourtant une bonne idée. J’en étais où moi, ha oui, la nourriture pour les bestioles de compagnie. En résumé c’est plus de 10% du chiffre d’affaire d’une entreprise comme Nestlé, et ce sont les entreprises européennes qui dominent largement le marché. Tu m’étonnes, il y a quand même un paquet de pays dans le monde où les humains ne mangent déjà pas à leur faim alors les animaux hein…

Bref, c’est une sacrée affaire, qui frise parfois le délire total ; il y a peu se tenait à Bruxelles un salon du monde végétarien, avec une petite annexe végan. Vous savez que les végans n’exploitent pas les animaux mais, joli paradoxe, ils en utilisent comme complément de compagnie. On y présentait de la bouffe pour chien et chat garantie 100% végan. J’en ai parlé à Sushi et Sashimi en rentrant, ils m’ont demandé de la chapelure et des œufs afin de se préparer à devenir des fish sticks, tout plutôt que de voir encore un peu plus la connerie envahir le monde m’ont il dit…


Citations 

 

« Il y a plus d’humanité dans l’œil d’un chien quand il remue la queue que dans la queue de Le Pen quand il remue son œil. » – Pierre Desproges

« Y’a qu’une télé c’est téléchat. » –  Roland Topor

« Les chiens rient, mais c’est avec leurs queues qu’ils le font. » – Max Eastman (écrivain, poète et homme politique américain)

« Mieux vaut élever son esprit que des chats siamois. » – Francis Blanche

Recent Posts

Leave a Comment

0