Des “box” comme s’il en pleuvait… 

Nos restaurateurs doivent inventer chaque jour quelque chose de nouveau pour nous donner l’envie d’avoir encore envie d’eux. Car c’est une des données de cette crise, les plats à emporter c’est bien mais cela n’a jamais le même goût que ça a à la table du restaurant.

C’est là que l’on peut mieux comprendre qu’un restaurant n’est pas qu’une cuisine. Une fois de plus la démonstration est faite: personne ne va au restaurant juste pour manger, on va au restaurant pour un spectacle global, pour vivre un moment.

Quand certains grands chefs annoncent qu’ils vont transformer leurs restaurants gastronomiques en endroits plus “cools” “simples et accessibles” ils se fourvoient totalement. L’avenir n’est pas au drive-in mais bien à la création d’émotions durables.

Un wow-effect qui restera gravé dans la mémoire des clients. C’est ça la gastronomie, un tas d’émotions. En attendant quelques restaurants se sont lancés dans la confection de “boîtes” qui vont un peu plus loin que de simples boites à emporter. Car ils ajoutent un supplément d’âme dans leurs cartons. C’est le cas de cette série dédiée aux recettes magistrales de l’Osteria Romana.

La boîte a déjà une gueule exceptionnelle, il faut le reconnaître. Dans celle que j’ai testé le “kit Amatriciana” il y a des pâtes, de la passata, du pecorino, un beau morceau de guanciale et un peu de poivre moulu. Rien de vraiment exceptionnel si ce n’est la joue de porc, un ingrédient mythique mais pas toujours évident à trouver. Là où la magie se fait c’est dans l’habillage, la recette écrite à même l’accent transalpin.

Grâce à un QR code on arrive directement dans la cuisine, où le chef nous guide. Certes ce n’est pas aussi bien que lorsque l’on s’assied là-bas, mais c’est nettement plus vibrant que d’aller chercher un plat à réchauffer.

Dans cette période étrange, à quelques jours de ce pathétique mois sans viande orchestré par des grandes entreprises agroalimentaires, ces quelques ingrédients, bien présentés, savoureux, m’ont presque tiré des larmes. Je suis comme tout le monde en manque de Restaurant. Et cette petite boîte m’a donné un peu d’espoir. Et il a un foutu bon goût l’espoir…

Osteria Romana  

Avenue Legrand, 11 1000 Bruxelles

+32 2 648 13 95

Recent Posts

Leave a Comment

0