J’ai tellement envie que cela signifie « la joie » que je vous le vend comme ça. Même si je ne suis pas certain que cela soit juste. Et pourtant c’est un moment de joie totale que je vous invite à vivre…

Visé, son pont sur la Meuse, ses collines verdoyantes, ses feux rouges et sa rue principale où les restaurants se succèdent les uns aux autres plus serrés que les pages d’une revue pornographique dans les mains d’un adolescent dans les années quatre-vingt.

Parmi toutes les vitrines n’hésitez pas à pousser la porte du Joïa. Ne craignez pas de vous écraser dans la cave à vins, même si c’est elle qui vous accueille d’amblée. Richement garnie, elle attire férocement le regard mais, de grâce, évitez de baver d’entrée de jeu, vous vous gâcheriez le repas avant de vous tacher. Ce serait bien bête.

Ce jour-là, lorsque nous nous sommes assis, nous avons jeté notre dévolu sur la formule du midi. Que l’on nomme en bon français de chez nous : « Lunch ». Proposé à 19€ le petit menu proposait un genre de carpaccio de porchetta avec des jeunes câpres et une petite salade en entrée, et c’était vachement bon.

En plat, des filets de sole à la tartufata et tapenade sur un risotto au safran, le poisson était parfaitement cuit, le riz un poil trop mais c’est vraiment une question de goût personnel. La légende urbaine prétend qu’il y a autant de risotti que de Mama en Italie, c’est dire si l’on peut argumenter comme des bêtes et longtemps à propos de la cuisson du riz.

Comme dessert une panacota, mais je dois avouer que j’ai passé mon tour j’étais un peu saturé pour le coup. Mes camarades m’ont dit qu’elle était superbe, je vous laisse juge. Ne manquez pas de me faire connaître votre avis.

La carte des vins est plantureuse, mais à la différence de Gina Lollobrigida, elle est extrêmement abordable. Au verre, le patron, vous le reconnaitrez facilement il a une bouteille de vin tatouée à l’intérieur de son avant-bras, je crois que c’est le gauche, propose ses coups de cœur du moment.

Laissez-le faire ce sera le bonheur total.

En résumé, si même il pleut, n’hésitez pas à vous arrêter là, votre repas vous aidera à chasser la grisaille et vous donnera un joli sourire. Attention au persil entre les dents hein.

Joïa

18, Avenue Du Pont

4600 Visé

Tél : 04/379 34 65

www.joia-vise.be

Recent Posts

Leave a Comment

0