In melting pot

« Cuisiner, c’est forcément aimer ! »

pour 4 personnes

préparation : 25 minutes

cuisson : 15 minutes

2 beaux homards bretons

1 racine de gingembre (maximum 2 cm)

1 sachet de poivre long de Kampot (12 g)

2 clous de girofle

Poivre de Cayenne

1 oignon

carotte

2 litres d’eau

Sel, poivre du moulin

  1. Faites un court-bouillon avec la carotte, l’oignon piqué de clous de girofle, une pincée de poivre de Cayenne et le sel.
  2. Plongez les homards dans le court-bouillon. Pour éviter la souffrance de l’animal, mettez-les dans l’eau les pattes en l’air, la tête la première.
  3. Lorsqu’ils sont devenus bien rouges, retirez-les de l’eau. Séparez le coffre de la queue et démontez les pinces en n’oubliant pas d’enlever le cartilage des chairs.
  4. Jetez les carcasses et les coffres dans l’eau, laissez cuire et réduire pendant un quart d’heure.  Ajoutez le poivre long et une cuillère à café de gingembre haché finement dans l’eau et laissez sur le côté.
  5. Ensuite, coupez les queues en gros tronçons au travers de la carapace.
  6. Goûtez le bouillon et rectifiez l’assaisonnement.
  7. Dans des assiettes à potage, placez un tronçon de queue et une pince démontée par personne. Coupez la carotte en sifflets, effeuillez l’oignon.  Disposez selon vos envies, et mouillez le tout à mi-hauteur de l’assiette.

Retrouvez d’autres cocktails et d’autres recettes dans le livre « Cinquante nuances de gras » aux Éditions Racine.

Textes : Eric Boschman

Photos : Lionel Daneau

Recent Posts

Leave a Comment

0