C’est Eric Boschman qui est mis sur la sellette de Sans Langue de Bois. Il répond sans détour aux questions incisives de Martial Dumont et Eric Ghislain. Il est notamment question des conséquences de la crise sanitaire pour les restaurateurs mais aussi pour le monde culturel, deux milieux auxquels il est particulièrement lié.

Recent Posts

Leave a Comment

0