Chère Sandrine, Chère Bernadette, Hello Elo,

Avez-vous remarqué la date ? Non, allez, c’est dingue, le 18 du 10 18. Bon d’accord, c’est totalement inutile, et rien à voir avec le thème du jour, mais moi ça me fait plaisir. Comme ça, des chiffres qui s’alignent et qui donnent une séquence, ça me fait tout drôle.

Alors en faisant mon devoir je me suis renseigné, et j’ai vu qu’aujourd’hui était l’anniversaire de la naissance de Juste Lips (un des bâtiments du parlement européen) enfin surtout un humaniste flamand, oui, ça a existé, né en 1547. C’est aussi l’anniversaire de la naissance de Pierre Choderlos de Laclos (l’auteur des liaisons dangereuses) en 1741. Je vous parle de Felix Houphouët-Boigny 1905, Jacques Higelin, Sylvie Joli, Catherine Ringer, Isabelle Autissier, ET LAST BUT NOT LEAST THE MUSCLE FROM BRUSSELS JCVD Himself. C’est la journée mondiale de la Ménopause et c’est l’Alaska Day (transfert de la souveraineté de la Russie vers les USA en 1867) Sachez Aussi qu’aujourd’hui, c’est la Saint Luc et qu’un proverbe dit : A la Saint Luc, la betterave devient Suc’

Bon, c’est pas tout ça, mais la question du jour concerne les devoirs à la maison. Je commencerai par une question ? Savez-vous quel est le seul endroit où réussite précède travail ? Le dictionnaire…

Mais pourquoi vous parle-je de ça ? Simplement parce que ce truc des devoirs me pose question. Pas besoin de vous l’avouer, vous l’avez constaté par vous-même depuis longtemps, je suis un vieux con. J’assume pleinement. Mais ce truc de devoirs me pose question comme je le disais juste avant. C’est que bon, on sait que les rythmes scolaires sont problématiques chez nous, trop, ou pas assez, je n’en sais rien.

Le meilleur score affiché par des gamins en Europe est en Finlande, 4h de cours par jour, pas de devoirs, plus de matières basiques genre histoire, géo et autre machin de vioques. Je ne suis pas prof, vous l’aurez peut-être remarqué, mais je me demande si l’apprentissage des trucs de vioques justement ne donne pas une culture aux gamins et cette culture permet de réfléchir autrement. De se forger une identité à part entière. Et j’ai un peu la même réflexion à propos des devoirs, surtout pour les classes primaires. C’est un moment de travail après l’école, certes, c’est encore du travail. Mais c’est aussi un moment de rencontre, de partage.  Les parents qui se plaignent de ne pas avoir de contacts avec leur progéniture pourraient utiliser les devoirs pour comprendre ce que vivent les gosses.

J’ai le sentiment, mais bon, ce n’est que le mien et nous sommes là pour en discuter pendant deux heures, que la suppression des devoirs ne fait qu’accentuer un peu plus le fossé qui se creuse entre l’école et les parents. Entre les « ils n’apprennent plus rien » et les « trois mois de vacances pour les profs, c’est plus un métier c’est une sinécure » il y a aussi « l’école n’est pas là pour éduquer » surtout les gosses mal élevés, il y a surtout, et de plus en plus souvent un manque de communication. Certes, ce n’est pas un problème lié à l’enseignement en particulier, mais bien à la société contemporaine en général, mais l’enseignement n’est-il pas un des piliers fondamentaux de l’avenir du monde ?

O que j’aime bien cette fin, là pour le coup, j’ai l’impression de pouvoir écrire un discours pour la prochaine assemblée générale des Nations Unies à propos de l’enseignement…

Comment vous dire que je suis assez partisan des devoirs à la maison, pas des trucs de recherche, trop facile, tout est sur internet. Non, des devoirs constructifs, des choses qui font avancer les relations. Un nouveau type de devoirs. Parce que notre monde qui marche.

Recent Posts

Leave a Comment

0