Le monde change doucement, comme le dit si bien Michèle Bernier « nos parents regardaient Michel Drucker sur leurs téléviseurs en noir et blanc avec un tube cathodique de 40 cm alors que nous le regardons sur un écran plasma incurvé ; mais c’est toujours Michel Drucker… » C’est un peu la même chose avec les restaurants.

Il y a quelques jours je me suis posé le temps d’un lunch chez Bioloco, et, je l’avoue, j’en suis fou. Bon, soyons clairs, non, je n’ai pas viré ma cuti et je ne suis pas devenu végan et buveur de vins « vivants » ; mais j’ai aimé l’endroit.

En route les gens : le cadre pour commencer, l’espace est grand, de béton lissé au sol, avec d’immenses baies vitrées, la cuisine ouverte à la lumière est cloisonnée derrière une verrière au look de serre. Des tables de bric et de broc, des chaises confortables, de la vaisselle dépareillée, une belle hauteur sous plafond, c’est léger et frais. Des serviettes en tissu sur les tables. Tiens, c’est bizarre, cela me paraît normal, moi le papier c’est pour les snacks. Mais la patronne explique sa démarche sur un petit A5 posé sur les tables, intitulé : « Du respect pour soi, pour l’autre et pour ce qui nous entoure ». Mais bon sang, mais c’est bien sûr, elle met en exergue une chose que bien trop de restaurateurs ont oublié, le respect de soi. Et cela passe aussi par des serviettes en tissu, parce que cela produit moins de déchets d’une part, mais aussi parce que c’est plus confortable. Tant d’endroit où l’on mange bien sont tellement inconfortables que lorsque que quelqu’un fait preuve d’empathie c’est carrément le bonheur.

Dans sa démarche logique, Julie Van Sante la créatrice du lieu, travaille les produits locaux à l’exception des vins, mais cela évoluera régulièrement. Le circuit court, cela signifie un travail culinaire reconnecté aux saisons, à la terre, a des valeurs humanistes. Mais il ne s’agit pas d’un restaurant sectaire, soyez sans craintes ; il s’agit d’un lieu de vie, de rencontre. Vous pouvez y faire vos achats à emporter avec vos récipients et/ou manger sur place. La carte et les suggestions changent régulièrement allant du burger aux plats végans dans un des rares restaurants certifié Bio du royaume.

En décembre, il y aura deux brunchs au lieu de l’unique habituel. Réservez-vite votre table, c’est petit, pour mieux préserver le bonheur et éviter le stress.

Bioloco

Place Vanderbecken 12

1332 Rixensart

Tel 02/3542401

julie@bioloco.net

Recent Posts

Leave a Comment

0