dans La bière

Le secret de la licorne

Ok, j’ai l’impression de ne pas être le premier à y penser. Mais ça me fait du bien, et rien que pour cela, je suis tout content. On est peu de choses en fait hein ?

Vous savez qu’une licorne est un petit être rare et magique. Je vous passe le détail des flatulences pailletées et de l’alimentation à base d’arc en ciels tout frais posés. La bestiole est secrète et par définition bien cachée. Nous en croisons régulièrement, mais elles sont camouflées. Ma licorne du jour à deux cornes pour passer inaperçue. Elle habite en Ardenne. Ses éleveurs sont deux ; frère et sœur. Mélissa et Nicolas Résimont ont lancé cette brasserie en 2013, même si l’histoire débute un poil plus tôt puisque la partie féminine de l’attelage à commis son premier brassin expérimental durant ses études en 2006.

C’est en brassant que l’on devient…brasseur. Nous voilà en 2017 et ces deux là élaborent une véritable licorne mousseuse. The Belgian Goat est une bière totalement exceptionnelle. A l’heure où il est de bon ton pour quelques grosses marques de laisser infuser des copeaux de chêne plus ou moins parfumés à l’alcool dans des brassins bien contrôlés, les brasseurs de la Lienne ont tenté et réalisé un coup de maître : un vieillissement en barriques ayant été utilisées pour la maturation du célèbre Belgian Owl (une autre bestiole rare, un genre de licorne distilée pour le coup) ; un whisky considéré souvent comme un des meilleurs au monde dans son genre.

Pour en revenir à la bière, il s’agit donc d’une blonde dorée vieillie durant 4 mois en chêne parfumé au whisky.  A l’œil, j’adore la robe vieux roux, la mousse est moyennement persistante, la bière est claire. Au nez, on trouve d’une part le côté toasté, caramel des céréales, d’autre part les notes vanille, chocolat au lait, apportées par le bois. En bouche c’est hyper fluide, équilibré, sans lourdeur. Juste splendide.

Bon, si vous en voulez, il va falloir s’arracher un peu parce qu’il n’y en a  que 2440 bouteilles. Considérez-vous comme chanceux, l’an dernier c’était un peu moins de 600…Si ça c’est pas de la licorne, franchement, alors vous me direz ce qu’est une licorne !

 

Brasserie de la Lienne –  7, Reharmont,  4990 Lierneux

www.brasseriedelalienne.be

Articles recommandés
Showing 2 comments
  • De Bouvère
    Répondre

    Bonjour,

    En tant que grand amateur de cette bière, j’avais une question pratique. Comme vous expliqué dans votre description, la bière a vieilli 4 mois en fût de chêne. Je voulais savoir la différence avec les 3 ans comme annoncé sur l’étiquette? Est-ce plutôt alors le fût qui a accueilli le whisky (et non la bière) sur une période de 3 ans? Merci d’avance pour votre réponse.

    Alain

    • Eric Boschman
      Répondre

      Bonjour, bien entendu vous avez bien compris, il s’agit, bien entendu, du passage en fût du whisky.
      Merci de me suivre et de réagir aux articles, n’hésitez pas à en parler autour de vous, plus on est de Fu moins il y a de riz.
      Belle journée à vous et à vite
      E

Laisser un commentaire

0