dans La bière

Ils sont trois, comme les mousquetaires même si eux étaient quatre en fait. Ils sont brasseurs, hennuyers et ils lancent un truc étonnant.

La bière, c’est une évidence, est toujours issue d’une recette. Contrairement au vin qui est une interprétation avant tout. Et quand 3 brasseurs parlent de bièresssss, forcément, ils évoquent leurs recettes, leurs trucs, leurs secrets. Mais quand trois brasseurs du même coin s’entendent comme larrons en foire, cela aboutit à un projet hors du commun, une chouette idée en fait, pour nous démontrer qu’il n’y a pas que la recette dans la vie, mais qu’il y a aussi la vie et le talent.

Les personnalités de chacun, parce que le terroir dans la bière c’est avant tout l’humain. Oui, je sais, dans le lambic il y a autre chose, mais dans le cas présent il s’agit de blonde ou d’ambrée, donc… Le caractère de chacun des brasseurs devrait se retrouver dans les bières, partant d’un scientifique et allant jusqu’à un artiste un peu rock’n roll. Il s’agit de micro-brasseries, très récentes, et situées soit dans les environs de Mons, soit à Soignies. Des gens qui n’ont pas oublié que l’Union Fait la Force est aussi une bonne idée.

Les trois bouteilles revêtent toutes la même étiquette, du moins au niveau du graphisme. Il est aisé de les distinguer grâce à leurs couleurs, et aussi parce que le logo des brasseries est indiqué en plus visible chez chacun d’entre eux. Elles sont toutes les trois à 8° %vol, elles présentent toutes les 3 un joli dépôt indiquant qu’elles sont refermentées en bouteille, ce qui signifie aussi que si vous souhaitez les consommer, il est de bon ton de les laisser reposer un peu avant de les servir après les avoir acquises. A la dégustation, servies à la même température et dans les mêmes verres bien entendu, l’ambrée de l’art d’en brasser présente une mousse qui tient moins bien que ses cousines. Toutes les trois présentent des robes cuivrées avec une turbidité importante, sauf pour celle de l’art d’en brasser qui est tout à fait claire. Au nez, on est sur des arômes d’agrumes, un peu d’orange amère, avec des notes de malt frais, avec un poil d’intensité en plus pour la brasserie de Saint Ghislain. En bouche c’est rond, souple, avec une sucrosité certaine. La plus douce des trois étant celle de l’art d’en brasser, la plus sèche étant celle de l’abbaye de Saint-Ghislain, et une petite pointe d’amertume en fin de bouche en supplément pour la brasserie Saint Lazare. C’est un chouette exercice, une joie idée de cadeau pour les amateurs du jus de Gambrinus, un sujet d’apprentissage pour les Zizitologues. La bière est accessible, ronde, pas dans le style « IPA » à la mode et déjà rien que cela c’est une bonne nouvelle. Pour le reste, vos goûts vous guideront et vous montreront le chemin jusqu’à vos plaisirs.

Belles dégustations !

Ces 3 bières (La Drie) seront vendues ensemble, dans un pack, dès le 11 novembre 2017, date à laquelle vous pourrez rencontrer les 3 brasseurs !

Attention que 500 colis à disposition 😉

samedi 11 novembre dès 15h :  la brasserie L’art d’en brasser – 361, Chaussée de Lessines, 7060 Horrues

Infos -> Event La Drie

Articles recommandés

Laisser un commentaire

0