En Ardenne Bleue, au niveau de l’accueil, le maître mot est « évolution », certes il reste des têtes de sanglier empaillées sur certains murs et des nappes vichy, mais cela commence à faire partie des un peu sépia. C’est joli dans un album photo découvert au fond d’un grenier, mais pas forcément dans la tête des touristes qui se lanceront demain à la découverte des landes et des forets de chez nous. Une hôtelerie indépendante privilégiant les produits locaux. Le circuit court tant au niveau des équipes que de l’économie est une valeur devenue fondamentale.

  • Moulin de Ligneuville

Jean Goire est un homme de caractère, au franc parler, et au sourire malicieux, il travaille le local et developpe son potager et  envisage même la permaculture. Chez lui les truites viennent forcément de chez Olivier Mathonet et sa carte égrènne les produits régionaux comme autant de joyaux savoureux a découvrir pour se faire une autre idée de la gastronomie locale. Une véritable coup de cœur c’est évident.

www.hoteldumoulin.be

Grand Rue 28 – 4960 Ligneuville

080/57 00 81

  • Butgenbacher Hof à …Butgenbach

Thorsten Maraitte et toute sa famille ont les clefs d’un petit paradis. L’endroit surplombe le lac, et offre une vue digne d’un film tourné tourné dans les grands espaces canadiens au moins. Il y a, bien entendu un centre Wellness et la piscine intérieure justifie presque à elle seule un séjour de longue durée. La cuisine joue la carte du raffinement, mais sans chichis modeux.  La cave  est ce que l’on peut nommer une « belle » cave que l’on peut admirer en salle au travers d’un mur vitré porte bouteilles. Si vraiment vous pensiez avoir un peu exagéré, il y a à proximité, pour se remettre, e-bikes Vehnbann etc…mais bon, franchement, une petite eau de vie du coin sur la terrasse avec un cigare ca le fait tout aussi bien.

https://www.hotelbutgenbacherhof.com

Marktplatz 8 – 4750 Butgenbach

080/44 42 12

  • Auberge SPA à SPA

Il n’y a pas de coïncidence, et si à Spa on ne trouve pas une brasserie qui porte le nom de la ville d’eau, et qu’elle ne se situe pas au pied de l’ascenseur pour les thermes, c’est que le monde va mal. Mais le monde ne va pas si mal que cela, tout bien réfléchi. Pour faire simple, j’écrirai que « ça bulle de partout » dans cette Brasserie gastronomique. Laurent Dethier est un gars entier qui se bouge beaucoup pour tout le secteur Horeca durant cette période de  reprise pas vraiment évidente pour le secteur. Et en plus on y mange remarquablement bien.

https://aubergedespa.be/

Place du monument 3-4 – 4900 Spa

087/77 48 33

  • Hotel Restaurant Royal Bonhomme

Remouchamps, Stéphanie Daussaint qui succède à son papa, gère le plus ancien hôtel de Belgique mais lui donne sa jeunesse et son enthousiasme sans failles. Situé juste à côté des Grottes et au pied de la Redoute, une des « côtes » mythiques sur le trajet de Liège/Bastogne/liège et à un jet de bouchon du Ninglinspo, il invite au repos et au séjour de quelques nuitées histoire de bien apprécier la table traditionnelle et l’ambiance « retro » de la chouette terrasse sous les arbres. L’ancien fumoir n’attend que le colonel moutarde pour un Cluedo..

https://hotelbonhomme.be/

Rue de la Reffe 26 – 4920 Remouchamps

  • La Chaumière du Lac

Moi, rien que le mot « chaumière », ça me fait penser à l’automne, au feuilles qui roussissent sur le arbres et quelques bûches dans l’âtre pour se réchauffer un peu au retour d’une promenade. Mais la chaumière ça le fait aussi l’été, avec le lac qui miroite juste à côté   et qui se trouve à deux pas de Rheinardstein et de son château, du plateau des fagnes, et, surtout, de la Brasserie Peak. La carte ne se prend pas au sérieux, c’est une cuisine de bon aloi que l’on sert ici, sans se fourvoyer dans de la topchefferie insipide mais jolie. Et j’aime ça, simple, efficace et très savoureux.

www.chaumieredulac.be

Rue du barrage 23 – 4950 Robertville

080/44 63 39

  • Le Relax Pip Margraff

Saint Vith, évoque pour les amateurs d’histoire une page tragique de notre histoire récente. Mais, franchement, c’est aussi un des plus beaux coins du royaume. En général nous connaissons mal ces cantons que l’on dit de l’Est, et c’est bien con parce que c’est déjà une destination de voyage et le dépaysement est garanti.  La carte est soignée, c’est de la belle gastronomie que l’on y présente, bien entendu au fil des saisons et des produits locaux, mais avec une touche de modernité bien excitante. Et puis, la première phrase de sa page web est « Content de vous voir ». Un hôtel restaurant qui a déjà le goût de vous recevoir comme cela mérite toute notre attention, c’est évident.

www.pip.be

Haupstrasse 7 – 4730 Raeren

087/85 80 30

  • La Métaire à Wanne

Planté au sommet de la côte de Wanne, les connaisseurs de Liège/Bastogne/Liège sauront directement d’où j’écris, les autres regarderont sur Auvio ou s’en foutront et se rendront sur place afin de rencontrer Fréderic Hugo et son épouse qui dirigent la manœuvre. La cuisine de terroir met en avant une kyrielle de producteurs locaux qui le valent bien ! C’est superbe, original et souvent surprenant dans le bon sens du terme. Ne vous gênez pas, foncez.

www.lametairie.be

Wanne 4 – 4980 Trois Ponts

080/86 40 89

Recent Posts

Leave a Comment

0