In Le blanc, Le rosé, Le rouge, Le vin

20 vins divins ! Oui, je sais, c’est un peu naze comme titre, mais moi ça me fait du bien, alors, tant qu’à faire, autant que je commence la distribution de plaisirs par moi.

Les enfants sont rentrés, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, tu vois je n’ai pas oublié, c’est le temps des marronniers : Alors elle est gentille ta maîtresse ? Elle s’appelle comment ? Tu n’as pas peur ? La rentrée coûte cher ? L’école organise des cours de rien sans rien, et j’en passe et des meilleures.

Les signaux ne trompent pas, Noël s’en vient, les vacances scolaires sont enfin terminées on va pouvoir profiter des espaces sans Pokémon pour se promener un peu. Et, entre deux soirées « souvenirs » avec la famille autour des subtiles saveurs espagnoles ou grecques, on va feuilleter les folders des grandes surfaces, comparer l’incomparable, tenter de négocier une ultime remise chez le caviste le plus proche. Puis, la mine grave et les yeux torves, les mâles vont jeter leur dévolu sur tel ou tel produit. Comparaison n’est pas raison, mais quand même, sur http://www.vinogusto.com/, Vivino et autres sites comparatifs de prix, on trouve un peu ce que l’on souhaite. Il n’y a plus qu’a voir ce que l’on possède encore en réserve tant financières que vineuses et hop, let’s go, c’est la saison des foires aux vins alors il faut foncer, être les premiers et se jeter sur sa prochaine… Bouteille.

 

Pour vous faciliter les choses, j’ai pris sur moi, j’ai une fois encore, bravé le danger, j’ai éprouvé mon foie et j’ai dégoté une vingtaine de flacons qui devraient vous faire du bien… Bon, oui, vous avez bien compté, il y a vingt et un vins, mais alors mon titre ne tient pas la route. Les 3 Mousquetaires étaient bien 4, qui a compté les 101 dalmatiens hein ? Ben voilà. En route mauvaise troupe.

 

MT Tabor  2014

90% Syrah 10% cabernet-Sauvignon

Galilée, Israël

€ 9,71

CORA

14/20

Un rouge costaud mais en rondeur qui sent bon le soleil et le sable chaud. Heu, non, pardon, je m’égare. Juste le soleil. Plein de fruits, avec la petit touche épicée, juste là où il le faut. Plus exotique sur l’étiquette que dans la bouche, cette jolie cuvée marquée par la syrah sera parfaite pour accompagner une belle pièce de chevreuil. A boire dans les deux ans.

 

Château Fougas Maldoror 2014

75% Merlot 25% Cabernet-Sauvignon

Côtes de Bourg, France

€ 11,29

CORA

17/20

Si vous voulez frimer un peu, retenez bien ceci : Les Chants de Maldoror est un ouvrage composé de six chants, rédigé par Isidore Ducasse, plus connu sous son pseudonyme de Comte de Lautréamont. Si vous voulez en savoir plus, il ne vous reste plus qu’à foncer dans la première librairie. Pour ce qui est du vin, travaillé en biodynamie, c’est une très belle cuvée bien typée, ronde par le merlot, avec une structure souple en bouche. Plutot long, il est un peu plus élégant que la moyenne classique. Le genre de vin qui est un excellent rapport prix/plaisir. A boire dans les cinq à sept ans, il sera déjà top en fin d’année pour accompagner un fromage à pâte dure.

 

Marc Jambon

100 % Gamay

Beaujolais Village , France

€ 6,29 du 12/10 au 2/11 à -25%

SPAR

16/20

Non, tous les beaujolais ne se servent pas frais ou ne sont pas nouveaux, revenez de vos vieilles idées, ça suffit maintenant. Celui-ci croque sous la dent, il est gamay jusqu’au bout des tannins. Au nez, on attaque sur le poivre noir, les fruits rouges, la paille coupée ; il oscille entre animal et fruits. En bouche, c’est rond, souple, un peu court à première vue, mais il évolue bien et dure assez pour s’équilibrer. Une belle fraîcheur en fin de bouche vient relever la chose. Pour accompagner quelques charcuteries et des amis quand les feuilles tombent c’est juste ce qu’il faut.

 

Château Grand Colombier 2014

60% Merlot – 40 % Cabernet Sauvignon

Montagne de Saint-Emilion, France

€ 8,49 du 12/10 au 2/11 à -25%

SPAR

14/20

Une belle robe rubis sombre et profonde à la belle présentation. Nez de fruits mûrs rouges et noirs soutenu par un bouquet épicé. Souple et légèrement gras en bouche avec une belle et longue finale. Très bonne structure et tanins profonds. Bref, un classique assez classieux, du genre que l’on sert à son nouveau beau-père qui se pique de suivre des cours d’œnologie. Pour accompagner le rôti du dimanche ça le fait bien. A boire dans les cinq ans, mais c’est déjà bien maintenant, pas la peine d’attendre hein.

 

Hardys « Nottage Hill » 2015

100 % Chardonnay

South-Eastern Australia

€ 5,25 Magnum gratuit si achat 6x bouteilles (75cl) du même vin ! du 7/09 au 20/09 (sous réserve)

COLRUYT

14/20

Depuis le temps qu’il hante le marché je peux écrire de lui qu’il s’agit presque d’un classique. C’est un chardonnay du nouveau monde avec tout ce qui va avec, c’est gras, rond, beurré, bien travaillé, structuré, avec une touche de boisé qui joue au feu ouvert là où il le faut. Bref, si vous n’avez jamais goûté un chardonnay typiquement australien c’est le moment, c’est l’instant. Pour accompagner un poulet rôti, un vitello tonato ou un camembert, c’est assez bien ça. A boire dans les deux ans maximum.

 

Aigle Noir Gérard Bertrand 2015

100 % Pinot Noir

IGP Pays d’Oc, France

€ 6,49 Magnum gratuit si achat 6x bouteilles (75cl) du même vin ! du 7/09 au 20/09 (sous réserve)

COLRUYT

14/20

Au moment où je pousse sur la première lettre de mon clavier, j’en suis encore à me demander si je vais me laisser aller à proposer un matin ou peut-être une nuit. Mais bon, c’est trop facile. Alors je vous laisse avec ce beau pinot noir, issu des contreforts pyrénéens, en altitude, ce qui préserve sa finesse, sa fraîcheur. C’est joyeux comme pinard, le genre de truc qui donne le sourire et la pèche dés que l’on met le nez dedans. Certes, cela n’a rien a voir avec un Bourgogne, mais, franchement, ce n’est pas le but de la manœuvre. Prenez le comme il vient, ne le servez pas glacé, tout au plus vers 14/16°C pour jouer à la température de cave. Servez le en accompagnement d’un morceau de thon snacké à la plancha. A boire dans les deux ans max.

 

Rosso Fuoco 2015 Torre de Lancia

Negroamaro/Primitivo

Salento, Italie

€ 4,19 au lieu de € 6,99

CARREFOUR

16/20

Alors ça, c’est une belle surprise de chez surprise, le genre de « découverte » qui fait plaisir à tout le monde. D’abord parce qu’il a une belle gueule, et c’est rien de le dire. C’est le genre de bouteille qui fait « cher » sur une table, ça impressionne. Puis, une fois ouverte, le vin est rond, puissant mais pas musclé, riche mais pas lourdingue. C’est épicé sans être plein d’alcool. Bref, c’est un rouge trapu, qui se sent vachement bien auprès d’une belle tagliatta de bœuf ou d’un fromage à pâte dure. A boire dans les deux à trois ans max. M’est d’avis qu’il va falloir foncer parce que ça, c’est comme une super affaire à ne pas louper…

 

Vinarroyo 2015

100 % Verdejo

Rueda, Espagne

€ 5,35 au lieu de € 7,14

CARREFOUR

15/20

Comme le disait l’autre avant de couper le son : J’adore ! Et je remets le son. C’est tout ce qu’il faut dans un vin à cette saison entre pluie et soleil. Parfait pour croire que le soleil est encore accroché à nos firmaments pour un bout de temps, parfait pour déjà préparer l’après-soleil et les feuilles mortes et les pelles. Parfait pour accompagner un Crottin de Chavignol grillé, parfait pour une poêlée de scampis, parfait à l’apéritif, c’est un vin qui est nerveux, vif, tendu, avec une pointe d’amertume en fin de palais qui lui confère une longueur agréable. A boire dans l’année pour en tirer le max de fraîcheur.

 

Château Rollan de By 2011

Merlot/Cabernet-Sauvignon/Petit-Verdot

Cru bourgeois du Médoc, France

€ 14,99

LIDL

16/20

Il est en matière de vin de Bordeaux, deux mondes et quelques immondes. Le marché étant ce qu’il est, certains croient que telle une nouvelle variété de séquoia les prix grimperont éternellement. J’en connais d’autres qui rêvaient d’un empire de mille ans, on sait ce qu’il en est advenu. Et puis il y a des valeurs refuges, des pinards de bon père de famille, de ces Bordeaux qui n’énervent personne, de ces vins qui font plaisir à boire encore et encore.  Qui rassurent beau-papa et ses copains en loden vert, mais qui ne sont pas barbants pour autant. C’est le cas de celui-ci, un vin classique en un mot comme en cent. Tout est bien en place, pas de quoi convulser, pas de quoi s’enfuir non plus, juste de quoi se donner un plaisir de bon aloi. A boire avec une cuisine assortie, un rôti du dimanche, quelques haricots vert, un plateau de fromages classiques et une pluie pas trop battante d’automne . A boire dans les deux ans

 

Réserve de Planque 2015

Syrah/Grenache Noir/Cinsault

Pic Saint-Loup, France

€ 5,49

LIDL

15/20

A un jet de coquillage de Montpellier, le Pic est un mamelon bien pointu, un terroir particulier, un des premiers à s’être distingué de la masse languedocienne durant les vingt dernières années. Ce vin, éclatant de jeunesse et construit pour être dégusté dans les deux à trois ans est basé sur les notes de fruits noirs de la syrah et le côté épicé de la grenache. Le cinsault apporte la fraîcheur en suite. Une belle charpente soutient l’ensemble. La fin est un peu courte, mais c’est un détail. A déguster en compagnie d’un ramier ou d’un filet de porc ibérique.

 

Carracuesta 2014

Tempranillo

Rioja Alavesa, Espagne

€ 17,-

DELHAIZE

18/20

Alors là, on se calme et on respire tranquillement. C’est une belle bête que voilà. Je n’ose pas écrire qu’il s’agit d’un grand vin, mais, franchement je le pense. Qu’est ce que c’est bien fait, équilibré, délicat, typé. Il en est des vins comme des gens, lorsqu’ils sont trop lisses, ils n’ont pas d’intérêt. Celui-ci n’est pas lisse du tout. Le tempranillo lui confère une jolie note acidulée qui le fait durer longtemps sans lourdeur. La fin résonne longtemps entre fruits et épices. A boire avec une belle poêlée de champignons des bois, une côte de veau, du manchego bien entendu. Bien conservé, il tiendra une décennie à l’aise, mais dés l’achat il sera bien à boire. Ne le loupez pas hein, ce serait sot. http://shop.delhaize.be/fr-be/Vins-et-bulles/Vins-rouges/Espagne/Carracuesta-14-Rouge/p/S2016041203644400000

 

Koyle Royale 2012

100 %Cabernet sauvignon

Colchagua Valley, Chili

€ 11,7

DELHAIZE

15/20

Juste pour faire bisquer votre beauf qui ne jure que par les vins hexagonaux, passez le vin dans une carafe avant de le servir et laissez le patauger dans la dégustation à l’aveugle. Je vous promets de longues minutes de bonheur.  Un cabernet mur comme ça, c’est pas vraiment courant par chez nous, mais bien équilibré et sans outrance, c’est pas plus courant par chez eux. Bref, c’est un peu « new style » chilien, plus en finesse mais en gardant les rondeurs voluptueuses qui font du bien au palais. A boire dans les deux ans max en accompagnement d’une belle pièce de bœuf grillée mais sans béarnaise. On est d’accord hein ?

 

Serras de Azeitao 2014

Aragonez/Touriga-Nacional/Syrah/Merlot

Peninsula de Setubal, Portugal

€ 5,29 Remises pendant la foire aux vins : 15% à partir de 6 bouteilles au choix et 25% à partir de 12 bouteilles au choix

MAKRO

17/20

La robe est grenat, le nez c’est vraiment ce que j’adore dans cette région entre rusticité et complexité.  Ca hésite à être santal ou encens, fruits rouges ou poivre noir.  Ca va, ça vient sans se prendre la tête.  En bouche,  c’est rond, bien fruité avec de beaux tannins bien mûrs, relativement longs en bouche, parfait dans les 2 ans pour accompagner quelques chose qui hésite entre rusticité et complexité, une carbonnade de marcassin par exemple.

 

Château de Ségure 2014

Grenache/Carignan/Syrah

Fitou, France

€ 8,79 Remises pendant la foire aux vins : 15% à partir de 6 bouteilles au choix et 25% à partir de 12 bouteilles au choix

MAKRO

15/20

Encore une de ces jolies appellations qui restent, quoi qu’il se passe, des belles inconnues. Peut-être par manque de locomotive médiatique, mais certainement pas par manque de qualité. Certes, il faut aimer les vins qui en ont, comme on dit aux coins des comptoirs des bars à vins, mais franchement, c’est juste bien structuré, pas lourdingue. Et plein de parfums épicés avec ça. J’aime la petite touche « cuir » dans le nez, et le côté prune au nez. Bon, d’accord, c’est pas l’idéal sur une truite au bleu, mais sur une côte de veau « grand-mère » ce le fait plutôt bien, et si vous aimez les civets de marcassins, c’est carrément topissime. A boire dans les cinq ans.

 

Montpeyroux Gérard Bertrand 2014

Grenache/Syrah

Coteaux du Languedoc, France

€ 11,95

VA.S.CO – info@vascogroup.com – http://www.vascogroup.com

14/20

Toute la puissance et la richesse de ce magnifique terroir languedocien dans une bouteille. J’aime le style souple pas compliqué de la grenache et le côté écho de la syrah. Au nez, c’est entre épices et fruits noirs forcément bien murs sinon cela ne sent rien hein. En bouche, c’est rond, les tannins sont bien intégrés et fondus dans l’ensemble, sans aucune agressivité. Mais ce n’est pas pour autant de la flotte, la consistance est belle, avec une jolie rondeur. C’est un peu comme un mini-trip du côté de Montpellier au milieu de l’automne un jour de soleil. A boire dans les trois à cinq ans pour accompagner un fromage à pâte dure d’un an ou deux.

 

Raimonda Fontanafredda 2014

100 % Barbera d’Alba

Piémont, Italie

€ 12,4

VA.S.CO – info@vascogroup.com – http://www.vascogroup.com

15/20

C’est bon, c’est frais, c’est vif, presque nerveux, ce qui n’est pas courant pour un rouge. On navigue pas très loin d’un pinot noir, mais avec une touche de richesse en plus. Le fruit rouge, de la cerise pour faire joli, avec du poivre noir, une touche de cèdre pour compléter le nez. En bouche les tannins sont souples, rond et bien murs. Avec une petite pointe tendue en fin de bouche pour que ça dure longtemps longtemps. A boire dans les cinq ans avec des pasta al ragu, par exemple.

 

Trapiche « oak cask » 2014

100 % Malbec

Mendoza, Argentine

€ 6,99

Hasselt Millésime – 3500 Hasselt – http://www.hasseltmillesime.be

15/20

Un classique, un peu boisé pour ceux qui aiment ça, classique dans le genre. au nez, c’est entre encre fraîche et cassis, avec de la vanille partout. En bouche, le malbec un peu linéaire argentin actuel est inloupable, c’est long comme une autoroute espagnole dans la Mancha. Long, droit, bien structuré, avec tout ce qu’il faut là où il le faut, même le petit élastique là, pour plaire. Bref, c’est tout à fait comme il faut et ça fait plaisir sans prise de tête inutile, parce que le vin, c’est ça aussi, un truc qui se boit, qui est bien rassurant et confortable avec ce qu’il faut de moelleux pour permettre aux fantasmes masculins les plus lolo brigitiens de se développer.  A boire dans les deux ans, parce que a va vite se déséquilibrer, pour accompagner quelques belles brochettes de bœuf avec une sauce tomatée.

 

Amarone Della Valpolicella 2011

Rondinella/molinara/Corvina

Vénétie, Italie

€ 20,99

Hasselt Millésime – 3500 Hasselt – http://www.hasseltmillesime.be

18/20

Je vous l’accorde, ce n’est pas le plus grand Amarone de ma vie, mais, franchement, de vous à moi, à ce prix là, c’est une magnifique surprise, et je pèse mes mots. L’Amarone fait partie de ces vins mythiques que les amateurs, tôt ou tard, se doivent d’affronter les yeux dans les yeux. Alors, voilà de quoi vous écoler sans vous vautrer. C’est vraiment bien fait, équilibré, délicat si tant est qu’un Amarone puisse l’être. Un dernier conseil, ne commencez pas votre diner avec ce genre de flacon, parce que pour passer après ça, il faut du très costaud. Pour accompagner le râble de lièvre de votre menu de fin d’année, ce sera juste parfait. A boire dans les dix ans facilement.

 

Château Vieux Planty Clairet 2015

100 % Merlot

Bordeaux, France

€ 6,80

Vinalgros – 1160 Brussels – http://www.vinalgros.be

14/20

Ben oui quoi, pourquoi pas un clairet, un de ces rouges très clairs, ou de rosé très foncé, c’est selon le moment de la journée. Le Clairet c’est le Bordeaux proche de ce qu’il était il y a quelques siècles plus ou moins, sur le fruit et uniquement sur le fruit. La couleur fait penser à un rosé foncé, un petit rappel des jours ensoleillés qui reviendront dans quelques mois. Ne le servez pas glacé, ce serait sot, non, ce n’est pas du rosé, c’est un rouge léger. Pour accompagner des préparations de poissons en sauce, en évitant, bien sûr, la crème. A boire dans les deux ans maximum

 

Domaine Hautes Briguières Cuvée Prestige 2014

60% Syrah 40% Grenache

Ventoux, France

€ 9,10

Vinalgros – 1160 Brussels – http://www.vinalgros.be

17/20

Vous vous souvenez, cet été, vous vous êtes baladés autour du Ventoux et vous avez découvert quelques magnifiques paysages. D’Uzès à Gigondas vous avez tourné, humé, regardé. Et bien voici une carte postale liquide. Au nez, on pourrait presque sentir le romarin sauvage écrasé dans les garrigues, avec un peu de thym, du genet sauvage aussi, un peu de ciste ladanifère pour compléter le paysage. En bouche on joue plus vers les fruits rouges, une note boisée fine, chaude, mais pas caramélisée, avec une finale épicée. A boire dans les trois à cinq ans pour accompagner de la picana a la plancha, ou tout autre viande rouge juste saisie.

 

Château de Bioul « Terre Charlot » 2015

Solaris/Johanniter

Côtes de Sambre et Meuse, Belgique

€ 12,5

Château de Bioul – info.vignoble@chateaudebioul.com

16/20

Je revendique un total manque d’objectivité par rapport à ce vin. Je veux écrire par là, encore plus qu’avec les autres. Non seulement j’aime vraiment beaucoup ce vin, mais en plus les propriétaires du domaine sont des gens hors normes. Des gens de caractère qui, à l’instar des quelques vignerons belges qui ont décidé d’en vivre se coltinent des conditions climatiques complexes et, franchement, adverses assez souvent. Terre Charlot, c’est pas une bibine pour rire, c’est du vin, du vrai. A base de cépages que vous ne connaissez probablement pas. Pas grave, il y en des tas à découvrir chaque jour, en voici deux de moins. Le vin est plutôt rond dans ce millésime-ci, avec une attaque au nez assez ronde oscillant entre abricots, mangue verte et fruits de la passion. En bouche c’est souple, avec une finale acidulée. Une véritable découverte à s’offrir en allant au domaine. De plus, les paysages dans le coin sont magnifiques, ce serait bien sot de se priver. A boire dans les trois ans en accompagnement d’un beau poisson blanc genre Saint Pierre poché ou filet de cabillaud mousseline, hyper classique.

 

Infos :

Vinalgros

Rue Valduc 297

1160  BRUXELLES

02/673.45.98

info@vinalgros.be

http://www.vinalgros.be

 

Hasselt Millésime

011/28.19.57

info@hasseltmillesime.be

http://www.hasseltmillesime.be

 

Château de Bioul

071/79.99.43

info.vignoble@chateaudebioul.be

 

VA.S.CO

info@vascogroup.com

http://www.vascogroup.com

Recommended Posts
Showing 4 comments
  • maingain
    Répondre

    merci pour ces bons conseils d’expert ,je vais de ce pas en acheter quelque uns ,bonne journée

  • vero
    Répondre

    et bien moi aussi,je vais me laisser tenter entre l’Italie et l’Espagne mon cœur balance,donc je vais tenter le duo,de nouvelles découverts et surtout un petit plaisir pour mon palais….

  • Glorget
    Répondre

    hello,
    super spectacle que hier soir au CCU !il est bien loin le temps de « Le pain et le vin » qui était déjà une sacrée mise en bouche !
    j’ai des questions en rapport aux vins dégustés hier soir , le Retsina se trouve chez « Canette » ? et le port chez « Thesolar » . Par contre , le bordeau ??? d’où qu’il vient ?
    bonne continuation, vous êtes vraiment super.
    Yasmine.

  • ISRAELI Yeoshoua
    Répondre

    Nous buvons depuis plusieurs années les vins Israéliens, spécialement le Mt Tabor Chiraz ainsi que le Cabernet Sauvignon et je peu vous assurer ce vin est sublime !!!……

Leave a Comment

0